L'accident (encore)

Publié le par Lison

Le début de l'histoire :

page 1

page 2

page 3

 

et la suite de la suite et la fin :

 

hebergeur imagehebergeur image

 

Bon j'étais assez contente d'avoir un ami pas trop loin qui m'a ramenée sur mon lieu

d'hébergement de mon lieu de travail ce week-end-là.

Et même si j'ai plus de voiture, de n'avoir pas de blessures.

D'être vivante.

 

 

Moi, elle m'a quand même fait bien réfléchir cette infirmière de nuit.

à quel moment on décide que la règle passera en premier?

à quel moment on décide d'y déroger?

J'aime à me dire que je choisirai la solidarité en premier le moment venu,

Quelque soit la loi ou la règle imposée.

 

Et aussi quand elle m'a dit :" Vous pourriez être n'importe qui",

j'ai trouvé ça fou.

Ben oui, je suis n'importe qui en fait.

Quel rapport?

Quels sont les plus dignes d'être aidés?

Mais je vaux pas mieux qu'un clochard en fait et on les laisse bien dehors finalement.

 

Bref, à part tout ça :

J'ai été séléctionnée comme l'année dernière pour les Révélations blog

Vous pouvez voter pour moi (Oh que j'adorerais ça !)

par-là : (clic sur l'image pour voter pour moi, tous les jours si tu vous voulez)

 

avatar-lison-copie-2.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

batou 31/12/2010 19:26


c'est fou cette histoire quand même ... j'aurais tendance à contacter la direction de l'hosto moi, histoire de leur rappeler leur rôle d'acceuil et de secours quelque soit les circonstances. Ce
n'était pas un hopital psy à tout hasard ? Et encore je vois pas ce que ca changerait, ils ont bien des gens capables de gérer les urgences 24/24 ...
Un hopital fermé la nuit ? Je rêve ...

sinon ca fait longtemps que je lis ce blog et que je me régale ... Merci ! bon allez je retourne à mes oignons confits avec du raisin et un peu d'armagnac pour aller avec les magrets ce soir ^^ bon
réveillon o/


Lison 10/01/2011 15:13



merci batou.



GahEr 30/12/2010 14:35


Littéralement, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.


Lison 30/12/2010 16:36



haha, oui, j'y avais pas pensé



odse 23/12/2010 09:40


J’ai eu le même genre d’ennui avec une coupure au doigt et plein de sang. J’ai bien vu sur le moment que la personne vers qui je venais querir un peu d’aide se demandais comment je pouvais m’être
retrouvé dans cette situation. Un cambriolage qui tourne mal, une attaque de petite vieille, un combat à la loyale et arme blanche …Je crois qu’elle n’a jamais cru à mon incroyable coupure bette et
méchante sur le chantier de mon cousin qui venait de partir à brico-dépôt chercher du matos alors que moi je continuais de bosser sur le chantier, dans un quartier, dans une ville dans une région
que je ne connaissais pas et qui ne me connaissais pas. Je me suis senti vraiment étranger au sens aliéné du terme, pour cette personne j’étais rien même pas une grosse coupure qui risque de
s’infecter. Triste monde tragique.


plumee mam 23/12/2010 07:38


Le nom de la ville où crèche cet accueillant hôpital?
La date de ton accident?


luchie 22/12/2010 12:47


vraiment très belle cette série de post. C'est assez effrayant quand même l'attitude de l'infirmière.
Bonne chance pour la revelation blog, j'aime vraiment beaucoup ton boulot!


Lison 23/12/2010 09:31



merchi !